INFORMATIONS IMPORTANTES



Madame, Monsieur,

Dans le contexte de l’urgence sanitaire actuel, et conformément à la Loi du 5 août 2021, l’accès à la clinique est conditionné à la présentation d’un Pass Sanitaire pour toute personne de plus de 12 ans.

EN SAVOIR PLUS

À partir du 11 octobre 2021, compte tenu des récentes constructions d’immeubles, et afin de réserver le parking aux seuls usagers de la clinique, le parking est désormais payant.

EN SAVOIR PLUS

Les Grossesses à Risques Elevés (GRE)

Qu’appelle-t-on « grossesses à risques » exactement ?

« Une grossesse à risques représente le plus souvent une pathologie de la grossesse, identifiée selon la fréquence et la nature du risque : menace d’accouchement prématuré, hypertension artérielle, diabète, rupture de la poche des eaux, terme dépassé ou un contexte particulier ponctuel (vomissements graves en début de grossesse par exemple). Il s’agit également parfois d’une pathologie pré-existante à la grossesse ou bien d’une patiente qui a des antécédents obstétricaux qui nécessitent une surveillance particulière. Dans les deux cas, le bien-être de l’enfant et/ou de la mère est menacé. »

Que nécessitent-elles ?

« Le plus souvent, elles nécessitent une surveillance rapprochée et un traitement spécifique (anti-contractions, antihypertension, insuline, etc.). Selon la gravité, on peut aussi mettre la patiente au repos à domicile sous surveillance voire l’hospitaliser. Parfois, il faut envisager une décision de naissance prématurée ou un déclenchement voire une césarienne dans le cas d’une toxémie gravidique (syndrome associant une hypertension artérielle, des œdèmes, protéinurie), un retard de croissance du fœtus, etc. Il s’agit d’un service conséquent dans la clinique puisque 1 femme sur 4 va y être hospitalisée (600 entrées dans le service à l’année). »

Quels sont les principaux terrains à risque ?

« Patientes diabétiques, (diabète pré-existant ou diabète gestationnel), sous insuline, grossesse gémellaire (ou plus bien sûr), hypertension artérielle, l’âge maternel… »

Comment est organisé le service de GRE à L’Etoile ?

« C’est un service à part entière, ce qui est rare sur le secteur de Marseille, hormis dans les CHU de niveau 3. En règle générale, les lits de GRE dépendent d’un autre service (Maternité ou Chirurgie gynécologique). La sage-femme en GRE ne gère donc que la surveillance et les soins des patientes relevant de ce service, ce qui permet un meilleur suivi et plus de disponibilité. A L’Etoile, ce service est composé de 15 lits d’hospitalisation dont 13 chambres particulières et une chambre à 2 lits. Il accueille les patientes hospitalisées pendant leur grossesse quels que soient le terme et la pathologie. »

ACTUALITÉS

Voir toutes les actualités